Index du forum »»  Parlons avenir »» Revaloriser le diplome

Revaloriser le diplome #27

9Contributeur(s)
cricri972apothicaireFrancisLylieLaudanumvanillefraisebbrunomaliopreppharm
2 Modérateur(s)
Francisapothicaire
Lylie Lylieicon_post
les 20/80, la valeur du panier moyen, les ventes associées ... sont mon lot quotidien.
je ne suis pas devenue préparatrice pour ça, sinon j'aurais fait une école de commerce ;-)

blague à part, la vente à tout prix ce n'est pas mon truc non plus, mais en étant dans le sud, toutes les officines fonctionnent comme ça :-(
personnellement, j'apprecie le contact avec les clients, j'apprends à mieux les connaitre... mais on me reproche cette approche qui pourtant me parait primordiale : la preuve, beaucoup de clients disent qu'ils me regretteront lorsqu'ils apprennent que je quitte l'officine. :-) (ça fait plaisir).

l'officine est un commerce, le titulaire est un patron : c'est lui qui décide comment mener son entreprise.
demontrer à un titulaire que sa vision n'est pas forcément la meilleure n'est pas évident.
Francis Francisicon_post
C'est sur, il faut donc rencontrer le patron avec qui tu partages des valeurs, ça existe.
apothicaire apothicaireicon_post
J'ai des collègues préparateurs qui on des responsabilités, un excellent salaire, et du coup comme ils s'investissent ils en ressortent une grande satisfaction, arpès tout dépend des patrons et de ce que l'on veut faire de son métier.
Perso moi j'aime apprendre pour pouvoir ensuite transmettre, j'aime organiser, mettre en place des choses et les gérer, j'aurais très bien pu m'éclater dans une officine, mais j'ai eu l'opportunité de le faire à l'hôpital
Laudanum Laudanumicon_post
Bonjour à tous et félicitations pour ce nouveau site Francis, tu as bien mérité ton trophée :=! !
Je sais qu'il y a un projet de"refonte" d'apprentissage du métier (qui devrait d'ailleurs changer de nom!), j'aimerais savoir où en sont les différents protagonistes à ce sujet.
J'ai lu quelque part qu'un BTS serait proposé! :b Du fait, y-aurait-il encore de l'alternance? :#
apothicaire apothicaireicon_post
Voilà une bonne question, à mon sens l'alternance reste indispensable pour un diplome professionnel
Laudanum Laudanumicon_post
Dans les formules BTS des "stages sont obligatoires" mais cela ne remplacerait pas l'alternance!
D'un autre côté les apprentis "préparateurs" galèrent énormément pour trouver un employeur qui veut bien les former!
Certains jeunes contactent un nombre incroyable d'officines pour cela et se heurte souvent à des refus :paf
Une des responsables du CFA de mon coin me disait qu'à terme les titulaires auraient du mal à recruter des diplômés préparateurs car ils ne se "mouillaient" pas pour les former :-| et que le renouvellement de la profession était en baisse. :# .Cette personne recherche désespérément des "maîtres d'apprentissage"!
Alors, quel serait la meilleure des formations pour les futurs jeunes qui nous remplaceront? :#
Il faut penser au renouvellement des générations! :b
Moi, je suis plutôt en fin de carrière mais c'est un sujet important...pour la suite! :b
apothicaire apothicaireicon_post
Tous à fait c'est un sujet très important pour la suite.
Pour ce qui est de ma région ,les préparateurs commencent déjà à manquer dans les officines, les pharmaciens ont beaucoup de mal à recruter.
Francis Francisicon_post
Le problème est que le BTS reste un diplôme scolaire d'EN. Certes on verrait une augmentation du nombre d'heures de cours mais de nombreuses matières sans intérêt seraient introduites donc du volume et de la sélection pour rien. De plus, même si ce n'est malheureusement pas toujours le cas. Une formation en alternance c'est une formation pour les professionnels par les professionnels du secteur, c'est quand même mieux qu'une formation par des gens qui n'ont pas délivré une ordonnance depuis des années voir jamais...

Je pense que la question de l'alternance est purement financière : vu des pharmaciens titulaires un apprenti ça coute trop cher.
vanillefraise vanillefraiseicon_post
pour ma part je pense que l'on aura jamais un bts .

J'aimerais cependant qu'il existe plus de formations reconnues.Le cqp de dermo cosmetique est un premier pas malgres le flou de la grille de salaire qui malgres le diplome en poche nous force encore et toujours à négocier. De toute façon il est bien evident qu'en 2 ans on est loin d'etre au point mais il faut que nos titulaires reconnaissent les differentes formations que l'on peut faire . Surtout que les plus motivés d'entre nous se débrouillent pour se former hors temps de travail et avec les financements opca et autres.Résultats tout benef pour les titulaires et aucune reconnaissance pour nous . Enfin on a la satisfaction personnelle de se sentir toujours plus performant et top du métier .
vanille.fraise
bbruno bbrunoicon_post
Francis, je partage entièrement votre avis. Rien de tel qu un enseignement fait par des professionnels à des professionnels. Ne laissons pas notre profession à la dérive. L expérience de l apprentissage en 5 années à l'époque m'a beaucoup appris.
Maintenant un apprentissage en 2 à 3 ans mais avec un bac (qui ne sert pas à grand chose au comptoir face à une demande d'un malade). Mais conservons l'apprentissage !!!! Enfin, ceci est mon propre avis.
Utilisateurs

Groupe Actuellement :
Anonyme Visiteur(s) : 2
Membre Membre(s) : 0
Enregistré Total :2